fbpx

Une indemnité inflation de 100 euros : qui est concerné ?

Publié le 4 novembre 2021 par Aurélie San José

Le premier ministre Jean Castex a annoncé, le 21 octobre 2021, mettre en place une indemnité inflation de 100 euros. En cause ? Pour « soulager » les ménages face à la hausse des prix. Ainsi, les français concernés sont ceux qui touchent moins de 2 000 euros net imposable par mois.

Pour obtenir l’aide financière de 100 euros, aucune démarche n’est à réaliser. Le montant est unique et le versement (en une seule fois) est automatique. L’aide s’inscrit dans un contexte de hausse du prix des carburants.

 

Les bénéficiaires de l’indemnité inflation

La prime concerne environ 38 millions de français. Ces derniers doivent gagner moins de 2 000 euros nets par mois. 

De plus, il est important de noter que l’indemnité est individuelle. Elle n’est donc pas versée par foyer. Pour obtenir « l’indemnité inflation », il n’est pas nécessaire d’avoir une voiture. Les salariés, fonctionnaires, travailleurs indépendants, demandeurs d’emplois ainsi que les étudiants bénéficieront de l’aide.

Pour les retraités, les revenus ne doivent pas dépasser 1 943 euros (contre 2 000 pour le reste de la population). En effet, cela correspond au plafond d’exonération de la CSG à taux plein. Toutefois, il n’y a eu aucune précision si la mesure prendra en compte le montant des retraites complémentaires dans le calcul.

Pour les salariés intérimaires et ceux ayant des emplois cumulés, ils bénéficieront également de l’aide. A condition bien entendu que le cumul de leurs revenus n’excède pas 2 000 euros. L’Etat se basera sur le salaire net du mois d’octobre 2021 pour étudier l’éligibilité à la prime. Pour les travailleurs indépendants, un lissage sur les mois de janvier à octobre 2021 est plutôt envisagé.

Les étudiants peuvent bénéficier de l’indemnité inflation. La seule condition est d’être boursier et autonome fiscalement de leurs parents. Les apprentis salariés, même mineurs, peuvent aussi en bénéficier.

 

le calendrier du versement

Les salariés seront les premiers concernés en décembre. En janvier, ils seront suivis par les fonctionnaires. Les retraités ainsi que les travailleurs indépendants y auront droit en février. Les chômeurs, étudiants et apprentis auront également droit à ce dispositif en février.

 

comment obtenir l’indemnité inflation ?

Le versement de la prime sera automatique. La prime reste défiscalisée et sans charges. Cela dépendra de la situation des Français :

  • Les salariés : par leur employeur
  • Indépendants : l’Urssaf
  • Demandeurs d’emploi : par Pôle Emploi
  • Agriculteurs : les MSA
  • Etudiants : le Crous
  • Retraités : les caisses de retraite

Les employeurs seront dans l’obligation de verser la prime. En retour, ils bénéficieront d’une baisse des cotisations patronales. Pour le moment, la question du versement se pose pour les travailleurs intérimaires et ceux ayant plusieurs employeurs. Chaque employeur devrait verser la prime mais les modalités de répartition ne sont pas précisées.