fbpx
Restauration

Du concept aux cuisines : Le guide complet pour ouvrir votre restaurant en 2024

Stéphane Torregrosa

Comment ouvrir votre restaurant en 2024 ? Le secteur de la restauration est en constante évolution et s’adapte sans cesse aux nouvelles tendances, aux préférences des consommateurs et aux défis économiques. En 2024, l’innovation, la créativité et l’écoute et la satisfaction client sont la clé du succès.

Chez Extencia, nous sommes fiers d’accompagner nos clients dans la réussite de leur projet, en offrant notre expertise et notre connaissance approfondie du secteur de la restauration.

Que vous souhaitiez ouvrir votre restaurant gastronomique, un café branché ou un service de restauration rapide, il est essentiel de bien préparer votre projet afin de maximiser vos chances de réussite. Dans cet article, nous vous guidons à travers les étapes clés de la création d’un restaurant, depuis la définition du concept jusqu’à la gestion quotidienne de votre établissement.

Nous aborderons également les aspects juridiques, financiers et marketing pour vous aider à prendre des décisions éclairées et à assurer la pérennité de votre entreprise.

Prenez le temps de parcourir ce guide complet et d’utiliser les conseils et les ressources que nous partageons pour vous assurer que votre restaurant ou votre entreprise de restauration prospère en 2024 et au-delà.

Vous souhaitez ouvrir votre restaurant en 2024 ? Cet article est le point de départ de votre nouvelle vie.

Le secteur de la restauration en 2024

Le secteur de la restauration est en constante évolution et pour réussir en 2024, vous devez faire preuve d’innovation et de créativité. L’essor des réseaux sociaux, de la vidéo et l’omniprésence des nouvelles technologies a changé la façon dont les clients s’engagent avec les restaurants. Les clients sont mieux informés et s’attendent à vivre une expérience unique lorsqu’ils visitent un restaurant ou commandent des services de restauration. Avant d’ouvrir votre restaurant, il est donc important d’avoir une vision et une identité claires qui vous distinguent de vos concurrents.

Comment ouvrir son restaurant en 2023

Le concept : Définir l’identité et la vision de votre restaurant

L’étape initiale pour ouvrir votre restaurant est de concevoir votre concept. Celui-ci doit être ancré dans vos compétences et vos passions, tout en tenant compte des attentes et des préférences de votre clientèle cible. Votre concept doit se démarquer, être mémorable et assurer une cohérence dans toutes les facettes de votre entreprise.

En général, vous pouvez choisir entre deux approches : créer un concept de restaurant entièrement nouveau ou adopter une formule qui a déjà fait ses preuves. Votre choix dépendra de vos motivations et de votre personnalité. Si vous êtes créatif et aimez les défis, vous pourriez opter pour un concept original. Si vous préférez la sécurité et l’efficacité, rejoindre une franchise pourrait être plus appropriée.

Lors de la définition de votre concept, vous devrez prendre en compte des éléments clés tels que les spécialités de votre menu, le type de service proposé, l’expérience client que vous souhaitez offrir, et votre histoire personnelle ou votre style de cuisine. Ces éléments vous aideront à vous démarquer de la concurrence et à ouvrir votre restaurant en toute sérénité.

En parallèle, il est crucial de construire une identité de marque solide qui reflète votre concept. Cette identité englobe la décoration intérieure, l’identité visuelle (y compris le nom, le logo, la typographie et les couleurs), l’identité sonore et même la présentation de vos plats. Assurez-vous que tous ces aspects sont cohérents et adaptés à l’image que vous souhaitez véhiculer pour votre entreprise.

Ouvrir son restaurant Christopher Petit Colette“À l’époque où on arrive à Bordeaux, la restauration de burgers est principalement dominée par les géants du fast food. Et notre idée, c’est de mettre un coup de pied dans la fourmilière et de prôner l’artisanat, le gourmand, le gourmet et le made in France. Du coup, on a créé Colette qui, bien qu’étant un personnage fictif, est un hommage à toutes les “Colette” : une maman, une grand-mère, une tante qui aime réunir sa famille le dimanche autour d’un bon repas. Notre idée, c’était de jouer sur la nostalgie, sur ces codes un peu à l’ancienne, le vintage.

 

On a voulu recréer dans nos restaurants une ambiance conviviale comme celle qu’on peut avoir le dimanche midi dans les repas de famille. Dès le début, on a été accompagné d’un studio de créa qui nous a aidés à travailler la marque et la charte graphique.”

Christopher Petit – Les Burgers de Colette

Business plan pour ouvrir votre restaurant : incontournable pour réussir

Un plan d’affaires solide est essentiel à la réussite de votre restaurant ou de votre entreprise de restauration. Il doit comporter une analyse détaillée du marché, de la concurrence, du public cible et des projections financières. Il doit également inclure votre stratégie de marketing, votre plan opérationnel et votre structure de gestion.

Vos projections financières doivent inclure les coûts de démarrage, les projections de revenus et l’analyse des flux de trésorerie. Vous devez également envisager les options de financement et la manière dont vous financerez votre entreprise.

Il est important de surveiller régulièrement vos finances en collaboration avec votre expert-comptable pour gérer efficacement votre entreprise. Les coûts fluctuent et peuvent augmenter (par exemple, les prix de l’huile ou du chauffage), les marges peuvent se rétrécir, les employés peuvent demander des augmentations de salaire, et il est crucial de maintenir une clientèle fidèle sans augmenter excessivement les prix.

Des mises à jour régulières de votre plan d’affaires et une communication étroite avec votre comptable vous permettront d’ajuster votre stratégie et de prendre des décisions éclairées pour la pérennité de votre entreprise. Un business plan solide vous aidera à rester sur la bonne voie et à prendre des décisions en connaissance de cause.

Frais de démarrage : Établir le budget de votre restaurant

Avant même d’ouvrir votre restaurant, vous allez devoir parler chiffres. Il est plus que conseillé d’établir au plus vite votre seuil de rentabilité. La création d’un restaurant ou d’une entreprise de restauration peut être coûteuse, et il est important d’établir un budget précis. Vos frais de démarrage dépendront de la taille et de l’étendue de votre entreprise, ainsi que de votre emplacement et de votre concept. Parmi les frais de démarrage les plus courants, citons l’équipement, le mobilier, les stocks, le loyer, les services publics, l’assurance et les frais juridiques.

Il est important de prendre en compte tous les coûts impliqués et d’établir un budget en conséquence. Vous devez également prévoir un plan d’urgence en cas de dépenses imprévues. Une budgétisation minutieuse vous aidera à rester sur la bonne voie et à éviter les difficultés financières en cours de route.

Ouvrir son restaurant expert comptable

Trouver le bon emplacement pour ouvrir votre restaurant

Quand on veut ouvrir son restaurant, l’une des premières questions à laquelle vous devrez répondre est celle du lieu. Que vous souhaitiez ouvrir un restaurant dans un petit village ou au centre d’une grande ville, le choix de l’emplacement pour votre restaurant est un élément essentiel pour garantir le succès de votre entreprise. Voici quelques éléments à prendre en compte pour vous assurer la réussite de votre projet.

Tout d’abord, optez pour une zone animée, proche d’un centre commercial ou d’une rue passante. Assurez-vous que l’emplacement est facile d’accès et visible pour la clientèle cible. En fonction de la clientèle que vous souhaitez attirer (personnes actives, touristes ou familles), vous n’investirez pas forcément le même quartier. Prenez en compte les habitudes, les envies et les lieux stratégiques de votre clientèle cible.

De plus, évaluez la concurrence dans la zone choisie. Trop de concurrence peut rendre difficile le succès, mais une concurrence modérée peut stimuler la demande et augmenter les ventes.

Pour aller plus loin : Comment améliorer le taux de remplissage

Les critères d’un local adapté pour son restaurant

La superficie du local doit être suffisamment grande pour accueillir une salle à manger spacieuse, une cuisine équipée, une chambre froide, une zone de stockage, un espace d’accueil, des sanitaires et, éventuellement, une terrasse ou un bar. L’emplacement doit être facile d’accès pour les clients, avec une bonne visibilité depuis la route ou les zones piétonnes. La présence de parkings à proximité est également un atout. Le loyer doit être adapté à votre budget et le bail doit vous offrir des conditions avantageuses pour le développement de votre activité.

Location, achat ou droit au bail: quelles options ?

La location est l’option la plus populaire parmi les restaurateurs, car elle est plus abordable que l’achat et permet une plus grande flexibilité. L’achat nécessite un budget conséquent ou un prêt bancaire, mais offre une plus grande stabilité à long terme. Le droit au bail peut être une alternative si vous envisagez de reprendre l’activité d’un exploitant-locataire. Cette option implique l’achat du droit d’occuper un local commercial.

Les démarches administratives à suivre avant d’ouvrir votre restaurant

Avant de rechercher un local, immatriculez-vous au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). Cette étape est essentielle pour mener à bien vos démarches ultérieures.

Après l’immatriculation, vous pourrez racheter un fonds de commerce, signer un bail commercial, reprendre un bail en cours en achetant le droit au bail ou louer un local vide en obtenant le « pas de porte ».

Ebook restauration Extencia

Considérations juridiques : Licences, permis et règlements

Ouvrir votre restaurant nécessite de respecter de nombreux aspects juridiques, tels que les licences, les autorisations et les réglementations. Obtenir les licences et permis appropriés, comme une licence d’exploitation, un permis de restauration, une licence d’alcool et un permis de zonage, est crucial pour exploiter votre entreprise en toute légalité.

Il est également important de se conformer aux normes de santé et de sécurité imposées par les autorités locales, notamment en matière de manipulation, de stockage et de préparation des aliments, ainsi que d’assainissement et d’hygiène. Se tenir informé des réglementations et directives les plus récentes est essentiel pour éviter les amendes et les problèmes juridiques.

Le choix de la structure juridique est également essentiel pour ouvrir votre restaurant. Cela aura un impact sur la manière dont vos cotisations sociales et impôts sont calculés et payés, ainsi que sur votre protection en tant que dirigeant.

Vous pouvez opter pour une entreprise individuelle, telle que la microentreprise, si vous exercez seul, ou pour une société, une entité morale avec ses propres règles et patrimoine, telle que la SARL, la SAS, l’EURL ou la SASU.

Chaque structure juridique a ses avantages et ses inconvénients. Il est important d’examiner chaque option pour déterminer celle qui convient le mieux à vos besoins et présente le moins de risques pour votre situation professionnelle. La SAS est souvent préférée à la SARL, car elle permet d’établir un pacte d’associés en complément des statuts, garantissant une meilleure protection des accords spécifiques entre les associés. Les conflits entre associés sont souvent la cause de la fin d’un projet.

Vous le comprenez, ouvrir votre restaurant n’est pas anodin et vous devrez vous soumettre à un ensemble de choix qui définiront, avant même d’avoir démarré, vos chances de réussite.

Pour aller plus loin : les chiffres clés de la restauration 2024

Embaucher du personnel : Constituer une équipe solide pour ouvrir votre restaurant

Votre personnel est l’épine dorsale de votre restaurant ou de votre entreprise de restauration, et il est important d’embaucher les bonnes personnes. Votre personnel doit être compétent, bien informé et passionné par votre concept et votre vision. Vous devez également tenir compte de leur personnalité, de leur éthique de travail et de leurs compétences en matière de service à la clientèle.

Vous devez élaborer une description de poste claire et mener des entretiens approfondis pour trouver les bons candidats. Vous devez également fournir une formation et un soutien adéquats pour aider votre personnel à réussir. La constitution d’une équipe solide vous aidera à offrir une expérience mémorable à vos clients et à les fidéliser.

Ouvrir votre restaurant et réussir votre projet

Comptabilité : Le rôle d’un comptable dans la gestion d’un restaurant

La comptabilité est un aspect crucial de la gestion d’un restaurant ou d’une entreprise de restauration. Vous devez suivre vos recettes, vos dépenses et vos flux de trésorerie pour prendre des décisions en connaissance de cause et rester sur la bonne voie. Un comptable peut vous aider à gérer vos finances, à préparer des états financiers et à déclarer vos impôts. Il est le partenaire incontournable pour ouvrir votre restaurant et réussir votre projet.

Vous devriez travailler avec un comptable qui a de l’expérience dans le secteur de la restauration. Il peut vous aider à élaborer un budget, à analyser vos états financiers et à identifier les domaines à améliorer. Il peut également vous donner des conseils et des orientations sur les questions financières.

La gestion comptable représente un élément essentiel dans l’exploitation d’un restaurant ou d’une entreprise de restauration. Votre expert-comptable vous fera gagner du temps sur la gestion des obligations légales qui découlent de votre activité.

1. Archivage et classement des documents

En tant que restaurateur, vous êtes soumis à un certain nombre d’obligations administratives, comptables et fiscales, dont la conservation des documents. Les délais de conservation varient en fonction de la nature des documents et des obligations qui y sont rattachées. Il est important de conserver les factures papier dans leur format d’origine, même si vous les numérisez par ailleurs, afin de garantir leur valeur probante. La valeur probante réside dans la capacité à reproduire un original papier à l’identique, de manière conforme. Pour se faire, il s’agit de respecter les exigences de l’article. A. 102 B-2 du LPF.

D’ailleurs, nous vous proposons une offre digitale vous apportant gratuitement la valeur probante des pièces numérisées. Le processus sécurisé par l’application, disponible sur votre ordinateur ou votre smartphone ou tablette, assure à l’utilisateur de pouvoir fournir les justificatifs à l’administration en cas de contrôle fiscal et cela pendant 10 ans !

2. Tenir une comptabilité régulière

Le suivi régulier de la comptabilité est crucial pour avoir une vision claire de la santé de votre entreprise. Transmettez régulièrement les pièces justificatives (factures, tickets Z, relevé bancaire etc.) à votre expert-comptable pour faciliter cette tâche. La dématérialisation et la digitalisation peuvent vous aider à gagner du temps et à mettre en place une organisation efficiente en collaboration avec votre expert-comptable. Assurez-vous que celui-ci soit proactif et en mesure de vous proposer des solutions innovantes et performantes.

3. Choisir le bon régime de TVA et respecter les échéances fiscales

Le respect des échéances fiscales est impératif pour éviter de lourdes sanctions (10 % de majoration et pénalités de retard). La déclaration de la TVA est souvent l’échéance fiscale la plus contraignante pour le restaurateur. La périodicité de déclaration de cette taxe peut être mensuelle, trimestrielle ou annuelle, et son choix a un impact direct sur la charge de travail et la trésorerie de l’entreprise. Il est souvent conseillé aux créateurs de restaurant d’opter pour une déclaration mensuelle s’ils prévoient de réaliser des travaux importants à l’ouverture, afin de se faire rembourser la TVA au plus vite et de réduire leur cash burn.

Pour aller plus loin : Les taux de TVA en restauration

4. Clôturer ses comptes annuels

La préparation du bilan comptable de votre restaurant est une tâche cruciale qui doit être réalisée en trois étapes clés pour garantir sa précision.

  • Premièrement, la saisie des écritures comptables implique l’évaluation de la valeur de vos stocks en fin d’exercice comptable, ainsi que la prise en compte des charges et produits constatés d’avance, l’amortissement de vos immobilisations, les provisions éventuelles, et l’enregistrement de certains impôts.
  • Deuxièmement, la révision de vos comptes nécessite la vérification et la justification de divers comptes, notamment les comptes clients et fournisseurs, les comptes de trésorerie, les comptes de charges et produits, les comptes sociaux, et les comptes fiscaux. Il est également important de bien documenter vos travaux pour les retrouver facilement.
  • Enfin, la dernière étape consiste à déposer vos comptes annuels, en éditant votre bilan comptable détaillé ou simplifié, accompagné de votre compte de résultat et des annexes légales. Vous pouvez faire appel à un expert-comptable ou utiliser un logiciel de comptabilité pour faciliter cette tâche.

N’oubliez pas que la tenue de votre comptabilité est non seulement une obligation légale, mais elle peut également fournir des informations précieuses pour améliorer la performance de votre entreprise.

Ouvrir son restaurant Christopher Petit Colette“Notre expert-comptable nous suit depuis le début, dès 2019 à l’ouverture du premier restaurant. Et au quotidien, ils nous aident aussi bien sur la partie sociale que comptable dans les choix qu’on peut avoir au quotidien, dans les outils qu’il a fallu implanter pour notre développement. On ne passe pas d’un restaurant à un groupe de 60 salariés du jour au lendemain sans être bien accompagné.

Ça implique une structuration aussi bien des outils, que du personnel et de l’organisation. En 2022, on a doublé l’effectif. En 2023, on va doubler l’effectif actuel. Evidemment, on ne peut pas vivre tout ça sans avoir d’impact. Et chez Extencia, on est accompagné de la meilleure des manières.”

Christopher Petit – Les Burgers de Colette

GÉRER SON STOCK

La gestion du stock est un enjeu majeur dans le secteur de la restauration. D’ailleurs, il s’agit de l’un des principaux postes de dépenses. En tant que commerçant, vous êtes également tenu de réaliser un inventaire physique à la clôture de chaque exercice comptable (article L-123-12 du Code de Commerce).

Un contrôle rigoureux de vos stocks alimentaires est également crucial pour :

  • Atténuer le stress lié aux ruptures de stock, aux approvisionnements insuffisants ou à un manque d’organisation dans la gestion des stocks du restaurant ;
  • Organiser judicieusement les achats de matières premières ;
  • Réduire les coûts de production et limiter les pertes financières résultant du gaspillage ;
  • Diminuer les risques liés à l’hygiène et à la sécurité alimentaire en évitant la détérioration des denrées périssables ;
  • Suivre précisément la consommation quotidienne des matières premières.

Évitez de surstocker pour ne pas immobiliser trop de trésorerie et limiter les risques de pertes.

Pour aller plus loin : Le guide pour lutter contre le no-show en restaurant

Marketing et publicité : Promouvoir votre restaurant auprès de votre public cible

Le marketing et la publicité sont essentiels pour promouvoir votre restaurant ou votre entreprise de restauration auprès de votre public cible. Vous devez élaborer une stratégie de marketing claire qui tienne compte de votre public cible, de vos messages et de vos canaux de distribution. Votre marketing doit être cohérent avec l’identité et le concept de votre marque. Et avant même d’ouvrir votre restaurant et de communiquer, assurez-vous d’avoir une identité bien définie, ainsi qu’un ton de communication.

Vous devez envisager une combinaison de canaux de marketing en ligne et hors ligne, y compris les médias sociaux, le marketing par courriel, la publicité imprimée et les événements. Vous devriez également envisager de collaborer avec d’autres entreprises et influenceurs pour étendre votre portée. Un marketing efficace vous aidera à attirer de nouveaux clients et à fidéliser votre clientèle.

La franchise : Une option pratique pour développer votre restaurant

La franchise est une option pratique pour ouvrir votre restaurant. La franchise vous permet de développer votre activité sans les risques et les coûts liés à l’ouverture de nouveaux sites. La franchise vous permet également de bénéficier de l’expérience et de l’expertise de votre franchiseur.

Avant de franchiser votre entreprise, vous devez vous assurer que votre concept et l’identité de votre marque sont solides et cohérents. Vous devez également élaborer un contrat de franchise clair qui précise les droits et les responsabilités des deux parties. La franchise peut être un moyen gratifiant et rentable de développer votre entreprise.

Conclusion : Conseils pour ouvrir votre restaurant

Ouvrir votre restaurant peut s’avérer difficile, mais avec un bon état d’esprit et une bonne stratégie, vous pouvez réussir. Il est important d’avoir un concept et une vision clairs, un plan d’affaires solide et une équipe soudée. Vous devez également établir un budget précis, choisir le bon emplacement, respecter les réglementations légales et commercialiser votre entreprise de manière efficace. Enfin, vous devriez envisager le franchisage comme une option pratique de croissance.

Ouvrir votre restaurant ou une entreprise de restauration n’est pas facile, mais cela peut être une aventure gratifiante et enrichissante.

Êtes-vous prêt à réaliser votre rêve de posséder un restaurant ou une entreprise de restauration ? Découvrez nos offres et contactez-nous dès aujourd’hui pour obtenir des conseils et un soutien d’experts.

Articles connexes

Prolongement de l'Exonération des Pourboires en 2024
5 février 2024
Les 4 Principes d'Omnes en Restauration : les Clés du Succès
11 janvier 2024
Optimiser la Comptabilité de Votre Restaurant : Stratégies Clés et Conseils
23 novembre 2023

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Close Popup
Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Les cookies opérationnels sont utilisés pour fournir nos services et ne peuvent pas être désactivés pour ces finalités. Nous utilisons des cookies pour fournir nos services pour par exemple : Vous reconnaître lorsque vous vous connectez pour utiliser nos services. Vous reconnaître en tant que client et vous proposer d’autres fonctionnalités et services personnalisés. Afficher des fonctionnalités, des produits et des services qui pourraient vous intéresser. Conserver le suivi des éléments enregistrés dans votre panier. Prévenir les activités frauduleuses. Améliorer la sécurité. Assurer le suivi de vos préférences, comme celles sur la devise et la langue. Nous utilisons également des cookies pour comprendre comment les clients utilisent nos services afin de pouvoir apporter des améliorations.

Cookies analytiques
  • bcookie
  • li_gc
  • lidc
  • ln_or
  • UserMatchHistory
  • AnalyticsSyncHistory

Cookies techniques
  • isExternal
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_gdpr_cookies_declined
  • wordpress_gdpr_cookies_allowed
  • wordpress_gdpr_allowed_services
  • PHPSESSID

Refuser tous les services
Save
Accepter tous les services
Cookies
Open Privacy settings