fbpx
Pharmacie

Comment réussir l’achat d’une pharmacie : 7 Étapes clés et conseils pratiques

Stéphane Torregrosa

L’achat d’une pharmacie est un pas important dans la carrière d’un pharmacien, qu’il soit nouvellement diplômé ou expérimenté. Cela représente une opportunité unique de croissance et d’indépendance. Mais comment acheter une pharmacie, quelles démarches effectuer, par où commencer, comment s’assurer que le projet soit viable ?

Forts de notre expérience dans le secteur de la pharmacie, nous avons décidé de partager avec vous les phases clés et les conseils pratiques pour réussir l’achat d’une officine, de la sélection de la bonne pharmacie à la recherche de financement.

Nous aborderons également des aspects cruciaux tels que l’enquête préliminaire, l’étude financière, la rencontre avec le titulaire de l’officine et la négociation du prix.

Notre objectif est de vous fournir une feuille de route claire et détaillée pour vous aider à naviguer avec confiance dans le processus d’achat d’une officine.

Que vous envisagiez d’acheter une petite officine de quartier ou une grande pharmacie dans un centre commercial, les principes et les étapes que nous allons décrire restent les mêmes. Cependant, chaque achat est unique et nécessite une approche personnalisée.

C’est pourquoi nous vous encourageons à consulter un expert-comptable spécialisé dans le secteur pharmaceutique, pour obtenir des conseils adaptés à votre situation spécifique.

Alors, êtes-vous prêt à franchir le pas et à devenir propriétaire d’une officine ? Si oui, continuez à lire pour découvrir comment réussir l’achat d’une pharmacie.

Les partenaires de votre projet d’achat d’une pharmacie

Le premier conseil que nous pourrions délivrer, c’est de recourir à des partenaires ayant une connaissance approfondie du secteur de la pharmacie.

L’équipe Extencia, spécialiste des pharmacies, saura vous apporter toutes ses compétences pour des conseils optimisés dans la gestion de votre officine. Pour une acquisition ou cession de pharmacie, il est important d’être entouré de spécialistes. Le réseau d’Extencia (transactionnaires, banques, gestionnaires de patrimoine, etc…) peut vous être bénéfique pour vous accompagner dans la réalisation de votre business plan, des prévisionnels de financement sur-mesure en fonction de votre situation, pour la réussite de votre acquisition ou cession de votre pharmacie.

Nos spécialistes juridiques vous donneront également tous les éléments pour vous aider dans le choix de votre statut afin qu’il corresponde au mieux à votre besoin. De la constitution de votre officine puis tout au long de votre vie professionnelle, le service juridique sera à vos côtés pour répondre à vos différentes problématiques.

Il est primordial de connaitre et d’approfondir les raisons de la vente envisagée pour être en capacité de mesurer le potentiel degré de risque (départ en retraite, volonté de se réinstaller ailleurs, départ à venir d’un médecin prescripteur pour l’officine, etc.).

Si vous avez un projet d’achat de pharmacie, il y a plusieurs personnes clés que vous pouvez contacter pour faciliter votre recherche :

  • Le titulaire actuel de la pharmacie : Il est possible que vous ayez déjà une relation avec le propriétaire, ou peut-être que la pharmacie a attiré votre attention. Dans tous les cas, une conversation avec le propriétaire pourrait déclencher une opportunité de vente. Une mise en relation peut également se faire selon un schéma plus traditionnel, à l’initiative d’un professionnel intermédiaire spécialisé dans le secteur de l’officine. Ce dernier, qu’il soit rémunéré ou non, pourrait être une personne avec laquelle vous auriez établi un contact préalable (agence de transaction, expert-comptable, grossiste-répartiteur, etc.).
  • Un expert-comptable spécialisé : En consultant un expert-comptable spécialisé dans le secteur pharmaceutique, vous aurez accès à une variété de dossiers, qu’il s’agisse de clients actuels ou d’études précédemment réalisées qui n’ont pas abouti. L’expert-comptable spécialisé sera également en mesure de vous informer sur l’évolution probable de l’environnement concurrentiel (par exemple, la vente envisagée d’une pharmacie voisine, le projet de transfert d’un concurrent direct vers un emplacement stratégique). De plus, son évaluation du prix demandé en référence au marché local constituera un atout pour vous lors des négociations à mener.
  • Les grossistes répartiteurs : Les représentants commerciaux ou les directeurs d’agence sont souvent parmi les premiers à être informés des intentions de vente d’un propriétaire.
  • Les cabinets de transactions : Ces cabinets se spécialisent dans la recherche de dossiers et leur présentation aux acheteurs potentiels. Ils auront donc une multitude de dossiers à vous montrer. Cependant, gardez à l’esprit que si un cabinet de transactions vous présente un dossier pour la première fois, vous serez lié à lui pour l’achat et devrez lui payer une commission. De plus, ils offrent des services d’accompagnement et de rédaction de documents bien utiles.

Comment choisir une pharmacie à acheter ?

Prendre le temps de réfléchir à l’achat d’une officine est important. Il ne suffit pas de trouver une pharmacie à vendre, mais de déterminer laquelle convient le mieux à vos objectifs et à votre approche.

Définition des critères de choix

Cela commence par la définition des critères de choix, tels que la taille de l’officine, l’emplacement, le type de clientèle et bien d’autres. La taille de l’officine est un critère primordial car une petite pharmacie peut être moins contraignante à gérer et à financer, tandis qu’une grande officine peut offrir plus de possibilités de croissance de par son positionnement, l’emplacement et la surface de ses locaux, ses ressources humaines disponibles permettant d’assurer une progression et de se consacrer aux nouvelles missions, etc.

L’emplacement est également crucial, car une pharmacie située dans un quartier résidentiel peut bénéficier d’une clientèle régulière, tandis qu’une officine située dans un centre commercial peut attirer une grande variété de clients.

Le type de clientèle est également à prendre en compte, car certaines pharmacies se spécialisent dans des services pour des groupes spécifiques, tels que les personnes âgées ou les familles avec de jeunes enfants.

Vous devez également déterminer si vous avez une préférence pour un certain type de clientèle, car cela pourrait influencer votre choix de pharmacie.

Les différentes typologies d’officines

Chaque type de pharmacie – que ce soit une pharmacie de quartier, une pharmacie de centre-ville, une pharmacie de centre commercial, ou une pharmacie rurale – présente des avantages et des inconvénients distincts qui doivent être considérés lors de la prise de décision.

Les pharmacies de quartier peuvent être intégrées dans la communauté locale et bénéficier d’une clientèle fidèle, mais elles peuvent être limitées en termes de croissance potentielle.

Les pharmacies de centre-ville peuvent bénéficier d’un trafic piétonnier plus élevé et d’une plus grande visibilité, mais elles peuvent également faire face à une concurrence accrue.

Les pharmacies situées dans les centres commerciaux peuvent profiter d’un flux constant de clients, mais elles peuvent également être confrontées à des loyers plus élevés et à des heures d’ouverture plus longues.

Enfin, les pharmacies rurales peuvent jouir d’un quasi-monopole dans leur région, mais sont parfois limitées par une population plus petite et par des défis uniques liés à l’approvisionnement, à la logistique, mais aussi à une potentielle dégradation de son environnement médical qu’il conviendra d’analyser avec la plus grande précaution.

Votre équilibre vie personnelle / vie professionnelle

Il est également important de prendre en compte d’autres facteurs tels que le trajet entre votre domicile et le lieu de travail, ainsi que le mode de vie que vous souhaitez avoir en tant que titulaire. Par exemple, êtes-vous prêt à travailler de longues heures pour développer votre propre affaire ? Ou préférez-vous partager les responsabilités et les risques en travaillant avec un associé ou un investisseur ?

En fin de compte, le choix de la bonne pharmacie à acheter dépendra de vos préférences personnelles et professionnelles, de vos objectifs à long terme, et de votre vision pour votre future officine. Il est donc essentiel de prendre le temps de réfléchir à ces questions et de faire une évaluation honnête de vos attentes et de vos capacités avant de prendre une décision.

Une fois que vous avez une idée claire de ce que vous recherchez, vous pouvez commencer à constituer une liste de pharmacies à vendre qui correspondent à vos critères.

Il est important de comparer les différentes options disponibles et de prendre en compte des facteurs tels que l’emplacement, la taille de l’officine, le type de clientèle, le chiffre d’affaires, et bien d’autres critères de sélection.

Cela vous permettra de faire un choix éclairé et de maximiser vos chances de réussite dans votre projet d’achat d’une pharmacie.

Constitution d’une liste de pharmacies à vendre

Une fois que vous avez défini vos critères de sélection, vous devrez créer une liste de pharmacies à acheter.

Cette liste vous aidera à comparer les différentes options et à choisir celle qui correspond le mieux à vos critères. Il est important de prendre le temps de bien examiner chaque officine sur votre liste.

Cela peut inclure une visite sur place, une analyse des bilans financiers et une discussion avec le titulaire actuel.

Chez Extencia, nous offrons une aide aux pharmaciens lors du processus d’achat d’une officine. Nous pouvons vous aider à établir vos critères de sélection, à constituer votre liste de pharmacies à acheter, à évaluer chaque option et parfois vous mettre en relation avec des cédants.

Néanmoins, il s’avère judicieux d’être en contact avec des agences de transaction spécialisées. Ces dernières pourront vous proposer un éventail bien plus vaste d’officines disponibles à l’achat, maximisant ainsi vos chances de concrétiser votre projet.

Quelques clés pour constituer votre liste

Lorsque vous cherchez à acquérir une pharmacie, il est essentiel de recueillir un certain nombre d’informations clés sur chaque établissement potentiel.

Commencez par identifier le nom de la pharmacie, son adresse et le nom du ou des titulaires. Cela vous donnera une idée de l’endroit où se trouve l’établissement et de qui le gère actuellement.

Ensuite, renseignez-vous sur le chiffre d’affaires du dernier bilan de la pharmacie. Cela vous aidera à déterminer si l’achat est financièrement réalisable pour vous, compte tenu des exigences d’apport des banques et des prix de vente moyens basés sur le chiffre d’affaires hors taxes.

Il est également important de savoir combien de titulaires gèrent la pharmacie et depuis combien de temps ils sont en place. Cela peut vous donner une idée de la stabilité de l’établissement.

Essayez de comprendre pourquoi le titulaire vend. Les motivations de vente peuvent influencer le processus de négociation et sont souvent une question que les banques posent lors de l’évaluation d’un prêt.

Demandez depuis combien de temps la pharmacie est en vente. Si elle est sur le marché depuis un certain temps, cela pourrait influencer le prix de vente.

Vérifiez si le titulaire a fixé un prix de vente ou s’il attend une offre. Cela peut également affecter votre stratégie de négociation.

Renseignez-vous sur les offres précédentes et pourquoi elles n’ont pas abouti. Cela pourrait vous donner des indications sur les attentes du titulaire.

Si le bâtiment de la pharmacie est également à vendre, assurez-vous de connaître le prix demandé.

Obtenez des informations sur les employés, y compris leur âge, leur diplôme, leur ancienneté, leurs heures de travail par semaine et leur salaire. Cela peut avoir un impact sur la rentabilité de la pharmacie.

Enfin, recueillez toute autre information pertinente, comme les travaux récents, le transfert, la réputation, les spécialités, l’appartenance à un groupement, la concurrence, l’environnement médical et paramédical, etc. Ces détails peuvent vous aider à avoir une image plus complète de l’établissement et à gagner du temps dans votre processus de recherche.

Analyse des officines

Une fois votre liste de pharmacies établie, vous devrez mener une étude préliminaire sur chacune d’entre elles. Il est essentiel de comprendre et d’examiner en profondeur les motifs de la vente envisagée afin d’évaluer le niveau potentiel de risque associé (départ à la retraite, désir de réinstallation pour diverses raisons, départ imminent d’un médecin prescripteur pour l’officine, etc.).

Cela peut inclure des recherches en ligne pour trouver des informations sur l’aspect extérieur de la pharmacie, sa présence digitale, le dynamisme de la ville, la concurrence, et l’environnement médical et paramédical.

Vous pourriez également contacter l’urbanisme et l’ARS pour obtenir des informations sur les projets qui concernent la pharmacie et les transferts de pharmacies en cours.

Une visite sur place est fortement recommandée pour avoir une idée précise de l’environnement de la pharmacie et de son fonctionnement.

Dès lors, vous pourrez entamer l’analyse financière de chaque pharmacie. Cela implique d’examiner le chiffre d’affaires, le capital de la société, le nombre d’employés, et d’autres informations financières disponibles.

Ces informations peuvent être trouvées sur des sites comme societes.com et entreprise.figaro.com, et votre expert comptable peut également vous fournir des informations.

L’analyse financière vous permet d’avoir une vision précise de l’activité de l’officine et de percevoir des leviers potentiels de progression. Pour réaliser cette étude, vous aurez besoin de plusieurs documents, notamment le bilan comptable avec les comptes de résultats, la ventilation du chiffre d’affaires en fonction des TVA, la ventilation de la TVA 2,1% en fonction des tranches de marge dégressive lissée, et le chiffre d’affaires de génériques.

L’objectif de cette étude financière est de comparer les ratios financiers de la pharmacie avec les moyennes de la profession. Pour cela, vous pouvez vous baser sur les statistiques proposées par des experts-comptables spécialisés dans l’étude des pharmacies. Ces statistiques sont souvent affinées par chiffre d’affaires et typologies des pharmacies, ce qui vous permet de vous situer parmi les pharmacies de configuration proche.

L’analyse de cette étude financière se concentre sur les écarts à la moyenne, la recherche d’explications et les conséquences en termes de leviers de progression. Par exemple, un écart sur la marge brute peut avoir plusieurs causes et peut indiquer des opportunités d’amélioration ou des défis à relever. De même, la charge de personnel, les charges et l’excédent brut d’exploitation (EBE) sont des indicateurs clés à examiner de près.

Enfin, n’oubliez pas que cette étude financière est un outil précieux pour rassurer les banques lors de la recherche de financement. Elle montre que vous savez où vous allez et que vous savez ce que vous achetez.

À ce stade, vous devriez avoir une bonne idée des pharmacies qui sont en vente et correspondent à vos critères. Il est alors temps de prendre une décision et de choisir la pharmacie que vous souhaitez acheter.

achat d'une officine

Préparation aux démarches d’achat

Vous ne devez pas sous estimer la préparation aux démarches d’achat. Cela implique de définir clairement votre projet et d’évaluer votre capacité financière.

Définir votre projet signifie avoir une vision à long terme de ce que vous voulez accomplir avec votre pharmacie. Quels sont vos objectifs spécifiques ? Voulez-vous simplement gérer une pharmacie prospère ou aspirez-vous à étendre votre entreprise à plusieurs sites ? Votre vision à long terme guidera toutes vos décisions, de la sélection de l’officine à acheter à la gestion quotidienne de votre entreprise.

Il est également important de définir des objectifs spécifiques. Ces objectifs peuvent être liés à la taille de l’officine que vous souhaitez acquérir, au chiffre d’affaires que vous espérez réaliser, ou au nombre de clients que vous souhaitez servir. Avoir des objectifs clairs et mesurables vous aidera à rester concentré et motivé tout au long du processus d’achat.

L’évaluation de votre capacité financière implique d’analyser vos ressources disponibles et d’estimer vos besoins financiers.

Combien pouvez-vous vous permettre de dépenser pour l’achat d’une officine ? Quel est le montant du prêt que vous pouvez obtenir ? Quels sont les coûts opérationnels que vous devrez couvrir une fois que vous aurez acquis l’officine ?

Il est crucial de faire une évaluation financière honnête et réaliste. Cela vous aidera à éviter de vous endetter excessivement ou de vous retrouver dans une situation financière précaire. N’oubliez pas que l’achat d’une officine n’est que le début.

Vous devrez également financer son fonctionnement quotidien, y compris le paiement des salaires, l’achat de stocks, et le paiement des factures et des taxes.

En somme, la préparation aux démarches d’achat nécessite une réflexion approfondie et une planification minutieuse. En définissant clairement votre projet et en évaluant soigneusement votre capacité financière, vous vous positionnerez pour réussir dans votre entreprise d’achat d’une pharmacie.

Voici une ébauche de calendrier pour l’acquisition qui commence à partir du jour où un accord est conclu avec le vendeur, avec des estimations de délais minimum et maximum :

  • Signature du compromis : Entre 2 et 4 semaines
  • Rencontre avec les banques : Entre 1 et 4 semaines
  • Accord bancaire : Entre 0 et 3 semaines
  • Passage devant la commission de l’Ordre : Entre 0 et 9 semaines
  • Réception des certificats : 1 semaine
  • Obtention des cartes CPS : 4 semaines
  • Prise de possession de la pharmacie le premier jour du mois : Entre 0 et 4 semaines

Enquête préliminaire et étude financière

L’achat d’une officine est une décision majeure qui nécessite une préparation minutieuse et une analyse approfondie. L’enquête préliminaire et l’étude financière vous aideront dans ce processus. Elles vous permettront d’avoir une vision claire de la situation financière de la pharmacie et de déterminer si elle correspond à vos attentes et à vos capacités financières.

Enquête préliminaire : Analyse des bilans et étude de la clientèle

L’enquête préliminaire permet de comprendre la situation actuelle de la pharmacie. Elle implique l’analyse des bilans comptables et l’étude de la clientèle.

L’étude de la clientèle, quant à elle, vous permettra de comprendre le type de clients que la pharmacie attire et leur comportement d’achat. Cela peut vous aider à identifier les opportunités de croissance et à déterminer si la clientèle actuelle correspond à vos objectifs et à votre vision pour la pharmacie.

Étude financière : Analyse des bilans et évaluation du chiffre d’affaires

L’étude financière vous permettra d’avoir une vision précise de la situation financière de la pharmacie. Elle implique l’analyse des bilans des dernières années, l’étude des charges et l’évaluation du chiffre d’affaires.

L’analyse des bilans vous donnera une idée précise de la santé financière de l’officine. Vous devrez examiner les comptes de résultats et la ventilation du chiffre d’affaires en fonction des différentes TVA. Il est également important de comprendre la ventilation de la TVA 2,1% en fonction des tranches de marge dégressive lissée et le chiffre d’affaires généré par les médicaments génériques.

L’étude des charges vous permettra de comprendre les dépenses de la pharmacie et d’identifier les domaines où des économies peuvent être réalisées. Cela comprend les charges de personnel, les frais de location et d’autres dépenses opérationnelles.

L’évaluation du chiffre d’affaires, quant à elle, vous donnera une idée de la performance financière de la pharmacie. Vous devrez examiner les tendances du chiffre d’affaires au fil du temps et comparer les performances de la pharmacie avec celles d’autres pharmacies similaires.

L’enquête préliminaire et l’étude financière vous permettront d’avoir une vision claire de la situation financière de la pharmacie et de déterminer si elle correspond à vos attentes et à vos capacités financières. Assurez-vous de prendre le temps nécessaire pour effectuer ces analyses de manière approfondie et précise.

Rencontre avec le titulaire et négociation du prix

Rencontre avec le titulaire : importance de la relation de confiance, collecte d’informations complémentaires

Une fois que vous avez défini votre projet, évalué votre capacité financière et effectué une enquête préliminaire, vous devrez rencontrer le titulaire. Cette rencontre est cruciale car elle vous permet de collecter des informations complémentaires qui ne sont pas toujours disponibles dans les documents officiels ou les rapports financiers.

La rencontre avec le titulaire vous donne également l’occasion de créer une relation de confiance, ce qui est essentiel pour la réussite de votre projet. En effet, le titulaire de l’officine est la personne qui connaît le mieux l’entreprise et qui peut vous fournir des informations précieuses sur son fonctionnement, sa clientèle et ses perspectives d’avenir.

Il est donc important de préparer soigneusement cette rencontre. Préparez une liste de questions à poser au titulaire et faites preuve d’ouverture et de respect. N’oubliez pas que vous êtes là pour apprendre et non pour juger. Voici quelques sujets à aborder pour compléter votre analyse :

  • Quelles sont les statistiques mensuelles de fréquentation pour la dernière année ? Existe-t-il une saisonnalité dans la fréquentation ? Quel est le nombre moyen de ventes par jour ?
  • Quelle est la répartition des ventes entre les différents opérateurs ? Quel est le panier moyen de chaque opérateur ?
  • Comment sont gérées les heures d’ouverture ? Le titulaire respecte-t-il strictement les horaires officiels ? Y a-t-il des heures supplémentaires non déclarées ? Qui est en charge de l’ouverture et de la fermeture de la pharmacie ?
  • La pharmacie ferme-t-elle pendant certaines périodes de l’année ? Comment sont organisées les vacances ? Des remplaçants sont-ils engagés pendant ces périodes ?
  • Quel est le rôle du titulaire actuel ? Combien de temps passe-t-il à la pharmacie chaque semaine ?
  • Comment sont réparties les tâches au sein de l’équipe ? Qui est en charge des commandes, du recyclage, des préparations, du nettoyage, de la gestion des stocks, etc. ?
  • Existe-t-il un service de livraison ou de commandes par téléphone ou par e-mail ? Combien de ces commandes sont passées chaque semaine ? Comment sont-elles gérées ?
  • Y a-t-il des sources de chiffre d’affaires spécifiques, comme des maisons de retraite, des dotations pour les écoles ou les entreprises ? Quel est leur montant annuel ? Est-ce que ces accords pourront être maintenus après l’achat ?

Estimation du coût d’acquisition d’une officine : critères d’évaluation, rôle de l’expert-comptable

L’achat d’une pharmacie est un investissement majeur qui nécessite une évaluation minutieuse du prix. Il n’existe pas de formule magique pour déterminer le “juste” prix d’une pharmacie. En fin de compte, le bon prix est celui sur lequel l’acheteur et le vendeur s’accordent. Cependant, il existe des méthodes pour estimer un prix théorique et déterminer un prix maximum à ne pas dépasser.

Pour calculer un prix théorique, vous pouvez vous référer aux statistiques des prix de cession d’INTERFIMO. Ces statistiques vous permettent de calculer une valeur indicative de la pharmacie en fonction des moyennes qui correspondent à votre tranche de chiffre d’affaires. Vous pouvez faire le calcul en fonction du pourcentage du chiffre d’affaires et en multiple de l’EBE (Excédent Brut d’Exploitation). Ces calculs servent de point de repère et peuvent être utiles lors des rendez-vous bancaires.

Pour déterminer le prix maximum à ne pas dépasser, vous devez prendre en compte plusieurs facteurs, notamment la rentabilité de l’officine, le montant de l’emprunt contracté, les leviers de croissance identifiés et une marge de manœuvre en cas de mauvaise surprise. Cette partie est délicate car il est impossible de prédire avec certitude l’évolution de l’activité. Pour ce faire, il est recommandé de faire appel à un expert-comptable spécialisé dans le domaine de la pharmacie.

L’expert-comptable vous aidera à préparer un prévisionnel en prenant en compte tous les éléments à disposition, tels que votre apport personnel, vos prétentions de salaire, l’enveloppe travaux, l’évolution de la masse salariale, etc. Il vous aidera également à tester différents prix d’achat jusqu’à obtenir un solde de trésorerie satisfaisant.

Il est important de noter que le prix maximum déterminé ne doit pas nécessairement être le prix visé lors de la négociation. Au contraire, il est recommandé de viser un prix plus bas et de monter sans dépasser le prix maximum si le vendeur ne transige pas.

Enfin, il est important de garder à l’esprit que pour une question de rentabilité et de capacité de remboursement, on n’achète généralement pas à plus de 3 fois la marge brute et on n’emprunte pas plus de 6 fois l’EBE. De plus, la banque ne finance généralement pas plus de 100% du fonds de commerce et votre apport doit représenter environ 15% du montant emprunté au minimum.

Négociation du prix : préparation, défense de son point de vue

Il est important de bien se préparer pour cette négociation en se basant sur l’estimation du prix réalisée par l’expert et en ayant une idée claire de la valeur que vous attribuez à l’officine.

La négociation doit être menée avec tact et respect. Il est important de défendre votre point de vue, mais aussi d’être à l’écoute du titulaire et de comprendre ses attentes et ses contraintes. N’oubliez pas que l’objectif n’est pas de “gagner” la négociation, mais de parvenir à un accord qui soit satisfaisant pour les deux parties.

Enfin, n’hésitez pas à faire appel à un conseiller ou à un expert pour vous accompagner dans cette négociation. Leur expérience et leur connaissance du marché peuvent être des atouts précieux pour vous aider à obtenir le meilleur prix possible.

acquérir une officine

Offre d’achat et compromis de vente

Rédaction de l’offre d’achat d’une pharmacie : contenu, importance des termes de la vente

L’offre d’achat formalise votre intention d’acheter l’officine, doit être rédigé avec soin et précision. Il doit notamment inclure le prix convenu, les conditions de la vente, la date de prise de possession de l’officine et toute autre condition spécifique à la transaction.

L’offre d’achat est un document juridique qui engage les deux parties, il est donc crucial de bien comprendre chaque terme et chaque condition qu’elle contient. Il est recommandé de faire appel à un avocat ou à un expert en transaction d’officines pour vous aider à rédiger ce document.

Signature du compromis de vente : formalisation de l’accord, conditions de la vente

Une fois l’offre d’achat acceptée par le titulaire de l’officine vient la signature du compromis de vente. Ce document, aussi appelé “promesse de vente”, formalise l’accord entre les deux parties et fixe les conditions de la vente.

Le compromis de vente doit inclure toutes les informations pertinentes concernant la transaction, y compris le prix de vente, les conditions de financement, la date de clôture de la vente et les obligations de chaque partie. Il doit également préciser les conditions dans lesquelles la vente peut être annulée, par exemple si l’acheteur n’obtient pas le financement nécessaire.

La signature du compromis de vente engage juridiquement les deux parties. Il est donc essentiel de bien comprendre ce document avant de le signer.

Encore une fois, l’aide d’un avocat ou d’un expert en transaction d’officines peut être précieuse pour s’assurer que le compromis de vente est équitable et conforme à la loi.

La rédaction de l’offre d’achat et la signature du compromis de vente nécessitent une préparation minutieuse et une compréhension claire des implications juridiques et financières de chaque document.

Recherche de financement

Après avoir négocié et convenu d’un prix d’achat pour l’officine, il faudra sécuriser le financement nécessaire pour concrétiser l’achat. Difficile d’acheter une pharmacie sans apport puisque c’est ce qui crédibilisera en partie votre projet.

Préparation du dossier de financement

Ce dossier doit contenir toutes les informations pertinentes qui permettront aux banques d’évaluer la viabilité de votre projet.

Il doit notamment inclure une présentation détaillée de votre projet, une analyse financière de l’officine que vous souhaitez acheter, ainsi que votre plan d’affaires pour les années à venir.

Il est important de bien préparer ce dossier, car il sera votre principal outil de communication avec les banques. Il doit être clair, précis et convaincant. N’hésitez pas à solliciter l’aide d’un expert-comptable spécialisé dans le secteur pharmaceutique pour vous aider à préparer ce dossier. Extencia, par exemple, dispose d’une équipe d’experts-comptables qui peuvent vous accompagner dans cette démarche.

Comparaison des offres de financement

Une fois votre dossier de financement préparé, il est temps de le présenter aux banques. Il est recommandé de ne pas se limiter à une seule banque, mais de comparer plusieurs offres. Chaque banque peut avoir des critères d’évaluation et des conditions de prêt différentes. Il est donc dans votre intérêt de faire jouer la concurrence.

Lors de la comparaison des offres de financement, ne vous limitez pas à comparer les taux d’intérêt. Prenez également en compte d’autres facteurs tels que la durée du prêt, les conditions de remboursement, les garanties demandées, etc.

Choisir la bonne offre de financement aura un impact significatif sur la rentabilité de votre officine. Prenez le temps nécessaire pour évaluer chaque offre et choisir celle qui correspond le mieux à vos besoins et à votre situation financière.

Une bonne préparation et une comparaison minutieuse des offres de financement peuvent vous aider à sécuriser le financement nécessaire pour concrétiser votre projet d’achat.

acquérir pharmacie

Conclusion

L’achat d’une officine est une aventure passionnante, mais complexe. De la sélection de l’officine à l’obtention du financement, vous devrez faire preuve de vigilance et porter une attention particulière à chaque détail.

Il est important de noter que chaque officine est unique, avec ses propres forces et faiblesses. Il est donc essentiel de prendre le temps de bien comprendre les spécificités de l’officine que vous envisagez d’acheter. Cela vous permettra de faire une offre d’achat éclairée et de négocier un prix qui reflète la valeur réelle de l’officine.

De plus, n’oubliez pas que l’achat d’une officine est un investissement à long terme. Il est donc crucial de bien planifier votre projet et de vous assurer que vous disposez des ressources financières nécessaires pour le mener à bien.

Enfin, je tiens à souligner l’importance de l’accompagnement par des experts tout au long du processus d’achat. Que ce soit pour l’évaluation de l’officine, la négociation du prix ou la recherche de financement, l’expertise d’un professionnel peut faire toute la différence.

Cabinet d’expertise comptable en pharmacie depuis plus de 40 ans, Extencia accompagne au quotidien plus de 700 pharmacies :

Les experts vous apportent les clés pour réussir votre installation, votre développement, ainsi qu’un éventuel regroupement, transmission ou cession.

Si vous envisagez d’acheter une officine et que vous avez besoin d’un accompagnement expert, n’hésitez pas à nous contacter. Nous serons ravis de vous aider à réaliser votre projet et à réussir votre achat d’officine.

Pour aller plus loin : AGENCEMENT DE VOTRE PHARMACIE : TOP 10 DES IDÉES INNOVANTES

Articles connexes

Devenir Pharmacien Titulaire : Le Rôle Clé des Groupements d'Officines
2 janvier 2024
2024 : Les Chiffres Clés de la Pharmacie en France
11 décembre 2023
Comment les pharmacies peuvent-elles s’engager dans une démarche RSE ?
7 décembre 2023

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Close Popup
Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Les cookies opérationnels sont utilisés pour fournir nos services et ne peuvent pas être désactivés pour ces finalités. Nous utilisons des cookies pour fournir nos services pour par exemple : Vous reconnaître lorsque vous vous connectez pour utiliser nos services. Vous reconnaître en tant que client et vous proposer d’autres fonctionnalités et services personnalisés. Afficher des fonctionnalités, des produits et des services qui pourraient vous intéresser. Conserver le suivi des éléments enregistrés dans votre panier. Prévenir les activités frauduleuses. Améliorer la sécurité. Assurer le suivi de vos préférences, comme celles sur la devise et la langue. Nous utilisons également des cookies pour comprendre comment les clients utilisent nos services afin de pouvoir apporter des améliorations.

Cookies analytiques
  • bcookie
  • li_gc
  • lidc
  • ln_or
  • UserMatchHistory
  • AnalyticsSyncHistory

Cookies techniques
  • isExternal
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_gdpr_cookies_declined
  • wordpress_gdpr_cookies_allowed
  • wordpress_gdpr_allowed_services
  • PHPSESSID

Refuser tous les services
Save
Accepter tous les services
Cookies
Open Privacy settings