PEPA ou Prime Macron : Covid-19

Publié le 24 avril 2020 par Aurélie San José

PEPA ou Prime Macron remodelée par ordonnance

Initialement, la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (PEPA) de l’année 2020 devait être versée dans une entreprise couverte par un accord d’intéressement. Cette condition est supprimée par l’ordonnance.

Même s’il ne dispose pas d’accord d’intéressement, tout employeur pourra verser une prime exonérée de cotisations sociales et d’impôt sur le revenu dans la limite de 1000€ selon les mêmes règles qu’initialement définies par la loi et ce d’ici le 31 août 2020. En revanche, si l’entreprise met en oeuvre un accord d’intéressement à la date de versement de la prime, alors celle-ci pourra être exonérée des cotisations et contributions sociales et d’impôt sur le revenu jusqu’à un montant de 2000€. 

 

Nouveauté Prime Macron 

 

La prime peut prendre en compte les conditions de travail durant l’épidémie, afin de récompenser « les salariés au front ». En effet, selon la ministre du Travail, cela permettra de récompenser « les salariés qui sont au front », comme les « hôtes et hôtesses de caisse, les livreurs, les pharmacies et divers secteurs médicaux, certains commerces restés ouverts » notamment. Avec ce critère, ils pourront obtenir une prime aux salariés qui ont continué d’occuper leur poste sur leur lieu de travail durant l’épidémie. 

Cette prime pourra être versée en une ou plusieurs fois avec une date limite fixée au 31/08/2020. Dans tous les cas elle devra faire l’objet de la rédaction d’une décision unilatérale de l’employeur. Si vous souhaitez valoriser le travail de vos équipes durant cette période, votre cabinet comptable reste à votre écoute pour la mise en oeuvre de ce dispositif. 

Nous restons mobilisés pour répondre à vos questions, vous accompagner dans vos démarches et différentes formalités face à cette situation exceptionnelle.